Un besoin sérieux pèse lourd sur l'avenir du Canadien de Montréal

Publié le 3 décembre 2023 à 10h33
PAR SEBASTIEN MESHOW
     
Nous sommes tous conscients que les Canadiens de Montréal traversent une phase de reconstruction. L'objectif, comme c'est le cas pour toutes les équipes, est de remporter la Coupe Stanley.

À Montréal, cette aspiration est d'autant plus prégnante, compte tenu de la tradition gagnante de l'équipe qui rappelle incessamment que la ville attend une autre conquête depuis plus de 30 ans. Pour atteindre cet objectif, les dirigeants doivent assembler les bonnes pièces du puzzle et trouver les compléments adéquats.

Toutefois, un élément commun à toutes les équipes championnes récentes est la présence de joueurs élites. La question se pose donc : les Canadiens de Montréal comptent-ils dans leurs rangs un de ces joueurs élites tant recherchés?

Lors d'une intervention sur les ondes de BPM Sports, Tony Marinaro s'est exprimé de manière catégorique à ce sujet.


Le Canadien ne possède pas de joueurs élites présentement. Ils n'ont aucun « Slam Dunk » dans l'équipe. – Tony Marinaro

Il évoque particulièrement le cas de Nick Suzuki, affirmant que ce dernier doit atteindre le seuil des 80 points par saison pour mériter le statut de joueur élite. George Laraques, de son côté, identifie Cole Caufield comme un joueur élite. Cependant, Marinaro reste sceptique, soulignant que tant que Caufield n'aura pas inscrit 40 buts par saison, il ne pourra être considéré comme tel.

Il se doit d'être un marqueur de 40 buts. 40 buts, il est élite. – Tony Marinaro


Je partage l'avis de Marinaro sur ce point. À mon sens, Caufield semble être celui qui a le plus de potentiel pour devenir le joueur élite tant recherché. Actuellement, dans l'alignement, que ce soit à Laval ou parmi les espoirs du CH, aucun joueur ne semble se profiler comme une future étoile. Bien que des noms tels que Roy à Laval suscitent l'intérêt en raison de son beau potentiel, sa transformation en superstars de la LNH demeure très incertaine.

La question demeure : la prochaine grande vedette des Canadiens émergera-t-elle des prochains repêchages, sera-t-elle acquise par le biais d'une transaction, ou sera-t-elle le résultat d'un développement inattendu parmi les espoirs actuels?

Une certitude demeure : tant que l'équipe n'aura pas ce joueur exceptionnel dans son alignement, il faudra probablement attendre encore avant de voir la Coupe Stanley revenir à Montréal, et un défilé similaire à celui offert par nos Alouettes cette année.

Crédit : BPM Sports
10 dernières chroniques
pub
LETSGOHABS.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE