Énorme déclaration: Martin St-Louis serait particulièrement déçu d'un joueur et le ballottage est une possibilité

Publié le 2 décembre 2023 à 9h37
PAR MARTIN COULOMBE
     
La défaite du Canadien de Montréal contre les puissants Panthers de la Floride a été difficile à digérer jeudi dernier. L'équipe se défendait bien, mais malheureusement, Cayden Primeau a accordé quelques buts malencontreux en troisième période, contribuant à la perte du match.

Certes, Primeau n'a pas été au meilleur de sa forme, mais il est important de noter que le Canadien n'avait toujours pas inscrit de buts au moment où l'adversaire a marqué contre Primeau.

Il est difficile de remporter un match si l'on n'arrive pas à marquer, même si l'équipe n'a réussi qu'à inscrire un seul but, ce qui a finalement été le cas pour le CH. De plus, il est injuste de blâmer uniquement le gardien lorsque l'équipe ne parvient pas à convertir six occasions d'avantage numérique en buts.

Malgré tout cela, plusieurs ont pointé du doigt Primeau pour la défaite, y compris Martin St-Louis, selon les commentaires rapportés par Stéphane Fiset à L'Antichambre. L'entraîneur-chef aurait exprimé son mécontentement envers le gardien lors de sa conférence de presse, il n'a pas voulu le blâmer directement.


Stéphane Fiset a souligné que la gestion du trio de gardiens commence à peser lourdement sur St-Louis et qu'il commence à être agacé par la situation.

« Il est fâché d'une situation. Martin n'a jamais osé blâmer les joueurs, mais ce soir, tu vois qu'il est fâché contre son gardien de but. L'équipe a joué un bon 40 minutes et en troisième période, Primeau a donné de mauvais buts, ce qui a changé complètement l'allure du match. Pis peut-être que ce n'est pas Primeau qu'il aurait voulu avoir devant le filet (face aux Panthers). » - Stéphane Fiset

Voici l'extrait en question :


Je trouve toujours injuste de blâmer un jeune pour des erreurs lorsque des vétérans commettent également des fautes. Jake Allen n'a pas non plus été à son meilleur contre les Kings de Los Angeles lors d'un match similaire où l'équipe n'a pas réussi à marquer.

Malgré deux buts contestables accordés par Allen, personne ne l'a pointé du doigt, alors que pour Primeau, âgé de 24 ans, cela est devenu un aspect négatif important de sa carrière.

Il est surprenant de voir comment une mauvaise période en cinq matchs peut susciter soudainement des critiques et le désir de se débarrasser d'un jeune gardien.

Cette situation est difficile à comprendre.

Crédit : Go Nordiques
10 dernières chroniques
pub
LETSGOHABS.COM - COPYRIGHT @2024 - TOUS DROITS RÉSERVÉS.
TERMES      POLITIQUE